CONTRE LE RACISME – CONTRE LE "JOURNACISME"* (#MarocHebdo)

Drôle de coïncidence. En ce moment, j’étais en train de lire "Partir et raconter", un livre signé Bruno Le Dantec &  Mahmoud Traoré, un immigré clandestin qui fait le récit de son périple à la Sisyphe ou à la Ulysse, depuis sa région La Casamance au Sénégal, en passant par le Burkina Faso, le Mali, le Niger, la Libye, la Tunisie, l’Algérie, le Maroc pour arriver à sa destination : l’Espagne ou l’Eldorado européen.

Le co-auteur, Bruno Le Dantec, avance dans l’introduction du livre : "Les tentatives de franchissement collectif des hautes barrières de sécurité de Ceuta et Mililla, auxquelles a plusieurs fois participé Mahmoud Traoré en 2005, a fait grand bruit alors. Elles témoigne de la complexité des situations dont les clandestins sont à la fois les acteurs et l’enjeu. Car le « business » des frontières ne se réduit pas à la seule économie de misère des passeurs et autres « chairman ». Leur contrôle fait l’objet de négociations et de transactions au plus haut niveau entre les gouvernements européens et ceux des pays africains de la rive méditerranéenne. La complaisance du gouvernement français vis-à-vis du régime libyen de Mouammar Kadhafi – avant sa chute – en témoigne. D’importantes sommes sont versées, des armes et des moyens de contrôle livrés aux régimes algérien et marocain (et à l’époque, libyen) à qui l’on « sous-traite » une partie du service d’ordre de l’Europe de Schengen". D’ailleurs, j’ai prévu de publier une fiche de lecture de ce bouquin sur mon blog, je suis malheureux de l’évoquer dans ces circonstances!

Ce récit rapporte les évènements en 2005 concernant le Maroc. A cette époque, nous avions eu cette couverture sur un "journal" régional du nord du Maroc :

"Les criquets noirs" envahissent le nord du Maroc!

Un acte abject de racisme ou de "journacisme". Aujourd’hui, nous avons découvert une autre couverture, aussi abjecte :

Non, mais le malheur, généralement ces mêmes racistes ( excusez moi, je ne trouve pas d’autres qualificatifs ) s’indignent de couvertures comme celle-là :

ou celle-ci :

A BAS TOUS LES RACISMES!!!

*journacisme : mot inventé par mon camarade S. Lemaaizi, militant d’attaque et journaliste, pour signifier le racisme véhiculé par les médias.

About these ads

4 réponses

  1. Cette publication est lue par deux pelés et trois tondus : elle ne représente en rien le marocain lambda et c’est trop d’honneur pour elle que la pointer d’un doigt accusateur!

    Faut-il pour autant occulter les comportements irrationnels de certains de nos compatriotes envers les subafricain(e)s? Quand on pense que le rêve de beaucoup de marocain(e)s est de partir, il est impossible de comprendre ces comportements odieux!

    Mais faut-il également nier les comportements exemplaires d’autres marocains envers ces mêmes subafricain(e)s?

    La société marocaine a des réflexes normaux d’une société en difficulté face à des situations qu’elle ne contrôle pas!

    Il faut donc expliquer, faire de la pédagogie!

    Les autorités ont leur part de responsablité mais ont-elles les moyens de faire mieux ou plus? Elles devraient au minimum faire montre de plus d’humanité et de respect!

    Le problème n’est pas simple et ce n’est pas la presse de deuxième ou troisème ordre qui permettra d’en trouve rla solution!

  2. Pour rappel, l’islam n’est pas une race mais une ideologie.

    1. oueh une idéologie, cependant assoiciée à une catégorie de personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 8  086 followers

%d bloggers like this: